Olivier Lemire - Portrait

Le chemin d’Olivier Lemire, correspondant géographique

A 20 ans : vendeur de photocopieurs en porte à porte.

A 30 ans : consultant en agence de design.

A 40 ans : cadre dans une grande entreprise.

A 50 ans : « correspondant géographique » : marcheur-auteur-photographe.

Crédit photo : Michèle Lecouls

Chronologie de son parcours

1959 : naissance à Rouen d’une mère suisse et d’un père normand.

2006 : premières traversées à pied en France.

2008 : 2500 km à pied dans l’hexagone entre 12 lieux dits : « la Vie » (Creuse) et « la Mort » (Doubs), « la Haine » (frontière belge) et « l’Amour » (Allier)… et sortie d’un premier livre : Celui qui marche.

2009 : voyage vers les 16 sites français répondant au nom de : « le Bout du Monde ».

2010 : 1500 km à pied vers « le Bonheur », rivière cévenole, en passant par « le Corps », « l’Esprit », « la Santé », « la Jouissance », « la Conscience » … et chronique estivale dans « la Vie ».

2011 : « le Tour de France des lieux dits » : 3000 km à vélo vers plusieurs dizaines de hameaux aux noms symboliquement forts et portraits de leurs habitants. Chronique estivale dans « la Croix ». Sortie des livres « l’Esprit du chemin » et « Mercantour, l’Esprit des lieux ». Exposition de photos sur la Promenade des Anglais à Nice.

2012 : « Vézelay-Assise », saga estivale de « la Croix » et premiers accompagnements de marches vers « le But » et « la Retraite ».

2013 : Sur la Route de la Croissance : tentative pour redonner du sens à des mots devenus anxiogènes (La Bourse, l’Entreprise, Précaire…) en photographiant les habitants des lieux-dits du même nom, partout en France.

2014 :  Sortie du livre « Chemin d’Assise, l’aventure intérieure ». Déploiement des accompagnements vers « la Retraite ». Eté 2014 : « Rêveur d’Islande », repérage et premiers rush d’un film inspiré par la nature Islandaise, l’univers des sagas et la toponymie du pays.

2015 :  Sortie du livre « le Bout du Monde, France ». Poursuite du travail engagé autour de « la Retraite ». En finalisation : film sur les 6 années de « correspondance géographique  » dans la campagne française (« le Bout du Monde, France ») et « Rêveur d’Islande », première tentative filmée à l’étranger (tous deux disponibles début 2016). En développement : poursuite du travail vidéo autour de la marche à pied initié en Islande via les grands textes de la littérature de voyage. En 2016, la Suisse ?